Catégories
Busy Busybees Emballages L'organisation logistique et les conseils de Busybees Livraisons et transport Marché Organisation logistique et outils

Covid, Black friday & Noël : le guide de survie des e-commerçants

Covid, Black friday & Noël : le guide de survie des e-commerçants

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Personne ne l'ignore désormais, ces trois événements ont une énorme répercussion sur l'activité des e-commerçants. Et encore plus sur l'activité des transporteurs.

Dans ce guide de survie, nous allons passer en revue les profondes adaptations que les transporteurs ont dû mettre en place. Les conséquences que cela peut avoir sur l’activité des e-commerçants. Et nous vous proposerons également les meilleures solutions pour y survivre. Voire même de transformer ces écueils en leviers de croissance (si c’est possible!).

Le contexte

Il convient de distinguer deux impacts distincts. Tout d’abord, un impact volume, avec une augmentation colossale des envois e-Commerce depuis le premier confinement (et qui continue au jour où j’écris ces lignes). Et l’impact humain, c’est a dire les adaptations sanitaires qu’il a fallut mettre en place. Autant dans les centres logistiques des transporteurs que lors des livraisons au client final.

Un centre logistique transporteur, que ce soit chez Ups, Chronopost, ou Dhl, ce n’est ni plus ni moins qu’une fourmilière géante, ou chacun est amené à se déplacer. Ou chacun a une tâche précise à accomplir et qui nécessite en temps normal une certaine promiscuité entre les collaborateurs. Cette organisation millimétrée est la condition sine qua none pour réussir à livrer les colis dans les temps. Mais tout en respectant les objectifs de rentabilité. Un grain de sable dans une telle organisation, et cela peut remettre en cause la satisfaction client et la qualité opérationnelle.

Le Covid et ses conséquences

Le covid a déversé des seaux de sable sur toutes les fourmilières du monde, et chacun a dû s’adapter. Soit en élargissant les horaires d’activité, mais il n’y a toujours que 24 heures dans une journée. Soit en aménageant les postes de travail et la circulation au sein de ces entrepôts, au prix d’une baisse de la productivité. C’est pourquoi, les transporteurs ont mis en place des surcharges covid pour certains d’entre eux. Ce qui a pu générer des délais de livraisons pas toujours respectés.

Par rapport aux femmes et aux hommes sans qui aucune de ces prestations ne serait possible, il y a bien évidemment eu un impact énorme comme partout ailleurs. Malheureusement, ces collaborateurs n’étaient pas plus immunisés que les autres. Et même si les routes ont été bien moins encombrées qu’à l’accoutumée, la hausse du nombre de colis a nécessité la mobilisation de nouveaux intérimaires, de nouveaux livreurs, pour pouvoir répondre à cette charge de travail. 

Fermeture des commerces

La fermeture des petits commerces a eu un impact très important sur les transporteurs qui travaillent les livraisons en points relais. En effet, certains ont même dû stopper complètement leurs activités, ce qui n’a fait qu’augmenter encore la charge sur les autres. 

 

La livraison a domicile a grandement été impactée. Et l’est toujours, puisqu’avec les mesures sanitaires, plus question de faire signer un client sur le même terminal. De ce fait, les preuves de livraisons n’en sont plus réellement. A moins que le livreur ne vous prenne en photo avec votre colis (super adaptation à mon sens!).

 

Il est devenu logique de favoriser le dépôt devant la porte, ou la livraison en boîte aux lettres. Bref, autant d’adaptations qui laissent la porte ouverte aux abus, qu’importe qui en est le responsable. 

 

Au final, ce sont toujours les e-commerçants qui sont amenés à gérer les dossiers litiges, et à tenter coûte que coûte de conserver une relation client au niveau de leurs promesses. 

Les solutions pour les e-commerçants

Puisque c’est vous, e-commerçants, qui êtes en contact direct avec les clients, il vous appartient de tenir le choc, et de renverser cette pression négative en la preuve de votre implication et de votre sens du service client.

N°1 : Informer 📢

Ce n’est pas la première, ni la dernière fois que je vous le conseille. Plus vous informez vos clients en amont de vos choix, et des éventuelles difficultés que vous rencontrez, et moins vos clients seront mécontents. Ce qui irrite le plus un client, c’est de ne pas savoir et de ne pas être informé a temps ! C’est pourquoi, mettre une information sur votre page d’accueil, communiquer sur les réseaux sociaux, sont de bonnes pratiques à mettre en place.

N°2 : Soyez pro actifs ! 📦

La grande majorité des transporteurs mettent à votre disposition des outils de suivi des colis. Ces outils vous permettent d’informer vos clients d’éventuels retards de livraison avant qu’ils ne fassent une réclamation. Ce sera d’autant plus apprécié, et cela limitera le nombre d’appels et mails sav.

N°3 : Soyez logiques 📊

Adaptez les solutions de transport que vous proposez pour orienter vos clients sur les solutions de transport qui génèrent le moins de sav. Cela peut inciter les livraisons en points relais qui permettent toujours de disposer de preuves de livraison.(Les sociétés du groupe La Poste disposent d’un très bon réseau). Ou de suspendre le choix du transporteur qui vous génère le plus de sav. Vous pouvez également envoyer dès le premier contact sav, une attestation sur l’honneur aux clients qui vous auront indiqué ne pas avoir reçu leurs produits. Ce document vous sera toujours demandé par les transporteurs pour les colis indiques livrés. Et cela fera réfléchir les clients indélicats qui ont bien reçu les produits. Chez Busybees, nous vous proposons une solution logistique sur-mesure.

N°4 : Soyez malins ! 🛒

Surfez sur cette période de difficultés opérationnelles pour pousser vos clients à l’achat le plus tôt possible pour que les cadeaux soient bien sous le sapin. 3 euros de plus pour une livraison express… Qu’est ce que cela représente par rapport aux larmes d’un enfant ou les reproches d’une moitié déçue ?

N°5 : Prenez le pouvoir ! 💥

Puisque vous ne pouvez pas livrer les colis vous-mêmes, et que vous serez de toute manière assujettis aux performances des transporteurs, imaginez d’autres solutions ! Pourquoi ne pas proposer à vos clients d’être livrés de leurs produits en début d’année 2021 ? En contrepartie d’un bon d’achat, d’un produit offert, ou d’une offre de parrainage canon? Tous n’accepteront pas, c’est certain, mais ceux qui accepteront se souviendront de vous positivement. N’est-ce pas toujours le but recherché ?

Il reste beaucoup d’actions à imaginer pour transformer cette période compliquée en opportunité. Chez Busybees, nous remercions tous les hommes et les femmes qui par leur travail, ont permis à l’activité des e-commerçants de tenir et de se substituer aux réseaux de distribution traditionnels.

Merci donc à tous les transporteurs, livreurs, et bien sûr, à tous les professionnels de la logistique. Nous vous souhaitons de belles fêtes de fin d’année !

Articles Récents​

Busybees lance le mode Ultra Simplifié !

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur pinterest Il faut toujours avoir un produit qui soit adapté aux besoins de ses clients ! Si

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Catégories
Busybees Marché Non classifié(e)

Facebook s’attaque au commerce en ligne avec SHOPS

Facebook s’attaque au commerce en ligne avec SHOPS

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Objectif de Facebook : Capitaliser sur l’essor du commerce en ligne depuis le confinement

Suite à la pandémie du COVID-19, de nombreux commerçants ont été contraints de cesser, temporairement ou définitivement, leur activité. Pour y remédier et relancer leur chiffre d’affaires, les commerces se sont positionnés sur internet pour vendre leurs produits. Ainsi, les marketplace ont permis aux enseignes de proximité de rester en activité et sont un des secteurs ayant connu la plus forte croissance (+27%) en ce premier semestre 2020.

C’est dans ce contexte que Facebook à crée Facebook Shops, une plateforme de vente qui concurrence directement les leaders actuels du commerce en ligne, Shopify, Amazon. Sur Facebook Shops, les marques peuvent ouvrir gratuitement leur boutique, pour y vendre leurs produits.

 

Crédit : Facebook

Facebook a déjà mis en place depuis plusieurs années, une marketplace d’échange de biens et services entre particuliers. Mais grâce à Shops, Facebook attaque une nouvelle audience et se rapproche petit à petit du modèle de WeChat en Chine.

C’est Mark Zuckerberg en personne qui a poussé ses équipes à accélérer le lancement de ce projet prévu depuis un certain temps déjà. « Depuis deux mois, j’ai travaillé personnellement tous les jours sur ce dossier », a-t-il précisé dans une vidéo en direct sur Facebook.

Qu’est ce qui différencie Facebook Shops des autres marketplace ?

Tout d’abord son accessibilité : les entreprises vont pouvoir gérer leur activité et vendre directement depuis leur page Facebook.

Enfin, sa gratuité : la création d’une boutique en ligne et personnalisable sur Shops ne vous coûte rien.

Le fonctionnement de Shops et les ambitions de Facebook

Tout comme lorsque vous êtes dans un magasin physique et que vous avez besoin de demander de l’aide à quelqu’un, dans les Facebook Shops, vous pourrez envoyer un message à une entreprise via WhatsApp, Messenger ou Instagram Direct pour poser des questions, obtenir de l’aide, suivre les livraisons et bien plus encore.

 

Sortie en Mai 2020, Shops est dans sa version bêta et est seulement disponible aux Etats-unis pour le moment. Mais de nombreux projets ambitieux autour de Shops sont attendus : de l’amélioration de la plateforme en elle-même à un shop Instagram, en passant par une nouvelle cryptomonnaie.

Dès cet été, le groupe Facebook a prévu de lancer un Instagram Shops aux États-Unis, une nouvelle façon de découvrir et d’acheter des produits.

 

Crédit : Facebook

Facebook avec son Shops à pour objectif d’unifier le marché du e-commerce et à terme, de gérer la relation commerciale de bout en bout grâce à sa plateforme. Dans ce sens, le leader mondial des réseaux sociaux travaille étroitement avec des partenaires tels que Shopify, BigCommerce, WooCommerce,  pour apporter aux petites entreprises le soutien dont elles ont besoin. Ces organisations qui offrent des outils pour aider les entrepreneurs à démarrer et à gérer leur entreprise vont maintenant aider les petites entreprises à créer et à développer leurs boutiques Facebook.

Pour en savoir plus sur Facebook Shops, nous vous invitons à lire l’article explicatif de Facebook.

Dites-nous ce que vous pensez de Facebook Shops en commentaire, votre avis nous intéresse !

Articles récents

Busybees lance le mode Ultra Simplifié !

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur pinterest Il faut toujours avoir un produit qui soit adapté aux besoins de ses clients ! Si

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin